assurance sante et mutuelle


MUTUELLE SANTÉ

mutuelle sante

Souscrivez à une mutuelle afin de protéger efficacement votre santé

MUTUELLE FAMILIALE

mutuelle familiale

Protégez la santé de toute votre famille avec une mutuelle familiale

MUTUELLE DENTAIRE

mutuelle dentaire

Protégez la santé de vos dents avec une mutuelle dentaire de qualité

MUTUELLE OPTIQUE

mutuelle optique

Protégez votre vue tout en économisant sur votre contrat de mutuelle

 

Guide de la mutuelle santé :
> Mutuelle hospitalisation

Comment choisir sa mutuelle hospitalisation

Souscrire à une complémentaire santé capable de couvrir les frais d’hospitalisation imprévus est aujourd’hui devenu indispensable. En effet, l’augmentation inévitable des tarifs hospitaliers et la timidité croissante des remboursements de l’Assurance maladie ont poussé les Français à se tourner vers de meilleures couvertures. Néanmoins, le choix de cette sécurité doit être mûrement réfléchi, afin de faire un maximum d’économies tout en profitant des meilleurs services.

Quel intérêt à souscrire à une mutuelle hospitalisation ?

L’excellent réseau hospitalier en France permet aux patients d’être pris en charge assez rapidement, quelle que soit la nature de leur besoin. Celui-ci peut être en effet être prévu de longue date (accouchement, contrôles médicaux réguliers), ou se présenter du jour au lendemain à la suite d’un accident (chute, accident de la route, crise d’appendicite…) provoquant des frais imprévus qu’il faut couvrir. Afin d’éviter les endettements, votre mutuelle santé doit à tout prix comprendre ces dépenses qui peuvent s’avérer colossales (jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros), notamment en cas d’alitement prolongé sur place. Quel que ce soit le cas de figure, une bonne mutuelle hospitalisation doit vous garantir une protection optimale au sujet des opérations, qui peuvent s’avérer extrêmement couteuses, ou bien des dépenses annexes (comme par exemple des médicaments ou des examens complémentaires). De plus, que ce soit dans un hôpital public ou dans une clinique privée, votre facture finale peut s’alourdir de dépassements d’honoraires et de faux-frais, qui concernent la restauration, l’accès à la télévision et au téléphone, les transports en ambulance… Tant de dépenses qui, lorsqu’elles ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale, et qui doivent être épongées par votre mutuelle. À titre d’information, une journée à l’hôpital coûte, en France, entre 1 000 et 4 000 euros.

Les mutuelles pour hospitalisation seule coûtent une dizaine d’euros par mois seulement en cotisation, ce sont donc des assurances très abordables. Cependant, vous pouvez choisir une mutuelle santé qui prend en charge les frais d’hôpital en plus du financement des autres frais de santé.

Les mutuelles à tarification basse

Les niveaux de garantie sont nombreux et, à ce titre, affichent des prix différents qui s’échelonnent (pour un seul individu) d’une dizaine à une centaine d’euros. Les prestations ne sont naturellement pas les mêmes selon la protection choisie : certaines couvriront l’ensemble de vos frais, tandis que d’autres ne prendront en compte que le ticket modérateur, c’est à dire les dépenses non couvertes par l’Assurance maladie. Dans un tel cas de figure, les dépassements d’honoraires, par exemple, sont à la charge du patient.

De plus, une mutuelle à tarification basse offre des garanties souvent trop faibles pour les frais dentaires, optiques et auditifs :

  • Les montants remboursés pour les frais dentaires peuvent être très inférieurs à la facture totale. Par exemple, une couronne peut être facturée jusqu’à 500 euros, alors que les couvertures les moins chères fixent un remboursement maximal à une centaine d’euros seulement. Ce problème est également rencontré en orthodontie, qui est très peu prise en charge par les mutuelles les plus faibles.
  • En ce qui concerne l’optique, les prix parfois excessifs des lunettes ou des lentilles sont eux aussi très peu pris en charge par les protections les moins chères. Là où des verres progressifs peuvent facilement atteindre six cent euros, le ticket modérateur n’en sera que d’une cinquantaine, le reste étant considéré au même statut que les dépassements d’honoraires. Pour les lentilles, elles ne sont remboursées par la Sécurité Sociale que très rarement, et jamais complètement.
  • Enfin, la prise en charge des appareils auditifs souffre aussi de lacunes. En effet, ces outils parfois indispensables peuvent coûter très cher (jusqu’à parfois plus de 2 000 euros) alors que la couverture standard est très faible : environ 10% de la facture totale seulement. En revanche, les enfants et les jeunes de moins de vingt ans disposent de tarifs préférentiels plutôt satisfaisants (jusqu’à 1 400 euros remboursés).

En somme, si jamais vous savez que vous aurez à gérer des dépenses dans ces trois domaines, il est absolument essentiel de choisir une mutuelle certes plus chère, mais qui s’accordera au mieux à vos dépenses. Une paire de lunettes ou une prothèse dentaire ou auditive peut provoquer un endettement s’il y a un manque de préparation, d’où l’intérêt de se tourner vers des protections d’une gamme supérieure. Un autre avantage à cela concerne les consultations médicales : celles-ci ne sont en effet remboursées en général seulement à hauteur de 70% alors qu’il est possible, avec la mutuelle adéquate, d’atteindre un taux de 100%. Les visites à des spécialistes, plus chères et moins bien couvertes, peuvent être alors également prises en charge dans leur totalité.

Un choix qui dépend de votre statut

Il n’existe pas de mutuelle répondant parfaitement aux besoins de tout le monde. En effet, chaque offre s’adresse à une certaine partie de la population ayant des besoins bien spécifiques. Cependant, la garantie ayant attrait à l’hospitalisation est utile à tout le monde, une chute ou un accident de la route pouvant arriver à tout âge. La mutuelle hospitalisation est donc la couverture minimale universelle, pour tous les autres domaines de la santé, cela dépend de son âge et de ses besoins.

Quand on est jeune :

À la sortie de la majorité, certains jeunes ne sont plus pris en charge par la mutuelle de leurs parents. Ils ont alors le choix entre une multitude d’offres réservées aux 18-25 ans car peu onéreuses et relativement complètes, même pour les plus basiques. De plus, quelques petits privilèges sont en général compris dans ces propositions, comme par exemple au niveau de la contraception ou de la lutte contre le tabagisme. Les mutuelles les moins chères prendront en charge l’hospitalisation et les soins courants, puisque l’on va estimer le risque de complications assez faible. Néanmoins, l’âge ne détermine pas entièrement le type de mutuelle accessible : en effet, un étudiant ne sera pas couvert de la même façon qu’un actif. C’est la Sécurité Sociale étudiante qui s’occupe de ceux et celles faisant des études ou venant d’obtenir leur diplôme final, tandis que les jeunes actifs seront pris en charge par leur mutuelle d’entreprise, ou bien par les organismes classiques.

Quand on est chômeur :

Il existe plusieurs solutions afin d’être couverts même en cas d’une perte d’emploi. Si vous étiez concerné par une mutuelle individuelle, alors vous pouvez la conserver ou la baisser en gamme pour des raisons d’aisance financière. En revanche, si vous vous reposiez sur une mutuelle d’entreprise et que vous ne remplissez plus les conditions nécessaires pour la conserver, il est possible de se tourner vers des opportunités gratuites, telles que la Couverture Maladie Universelle Complémentaire ou bien l’Aide Complémentaire Santé, apportée sous la forme d’un crédit d’impôt.

Les formules famille :

La question du changement du changement de mutuelle au moment de fonder une famille se pose irrémédiablement. Un enfant peut en effet s’avérer très coûteux, car il est primordial de préserver sa santé et de répondre convenablement aux problèmes de santé qui peuvent se présenter. Il existe alors plusieurs solutions : conserver une mutuelle déjà existante (celle d’un des deux parents) et l’étendre à l’ensemble de la famille, ou bien obtenir un nouveau contrat. Quelle que soit votre décision, les prix augmenteront naturellement puisque la couverture proposée par votre organisme personnel ou celui de l’entreprise sera plus large. Cependant, cela sera toujours moins chère que de contracter plusieurs mutuelles spécifiques à chaque individu, notamment grâce aux différentes réductions.

En ce qui concerne l’hospitalisation en elle-même, il s’agit du risque le plus coûteux en cas d’absence de couverture. C’est pourquoi, si les autres garanties ne vous intéressent pas, il est absolument indispensable d’au moins contracter une mutuelle minimale afin de prendre en charge les importants frais d’hôpitaux en cas d’accident. Enfin, la plupart des mutuelles famille permettent d’avoir des protections intéressantes vis-à-vis des frais dentaires, optiques et auditifs.

Quand on est senior :

L’âge de la retraite est celui où vos revenus ont tendance à se stabiliser, voire à baisser, tandis que les frais médicaux augmentent, à travers les consultations de spécialistes ou bien les soins inhérents à la vieillesse. Il est donc nécessaire de choisir une mutuelle adaptée à cette nouvelle configuration de vie, notamment parce que certains organismes refusent les clients de plus de 65 ans. L’intérêt est donc d’anticiper l’avenir afin de se mettre à l’abri en cas de dépense imprévue. Pour cela, il faut souscrire à une garantie hospitalisation à un taux d’au moins 200% afin de couvrir des frais souvent très élevés. Pour être certain de bénéficier d’une couverture totale, vous pouvez aussi souscrire une surcomplémentaire hospitalisation. Les protections supplémentaires doivent ensuite être minutieusement choisies, sous peine de voir votre budget mensuel dépenser facilement la barre des 150 euros.

Choisir une bonne mutuelle est donc une affaire certes compliquée, mais indispensable. Les efforts faits aujourd’hui dans l’optimisation de votre couverture médicale permettront, à l’avenir, de vous éviter bien des tracas dus aux soucis de santé qui touchent, à un moment ou à un autre, la quasi-totalité de la population. Notre comparateur de mutuelles vous permettra ainsi de trouver celle qui vous convient le mieux, selon des critères de garanties, de budget et, bien sûr, de confort.